Get Adobe Flash player

Archives mensuelles : juillet 2018

Beau séjour d’une semaine en Alsace et Forêt noire pour les cyclistes de Valbonne et Toulouse.
Nous étions 23 cyclistes et 2 accompagnants, comme à l’habitude, notre logistique est 2 véhicules ASAF, celui de Valbonne et Toulouse + 2 remorques pour suivre les cyclistes.Nous sommes partis de Mulhouse pour arriver à Belfort. Nous avons passé une excellente semaine de vélo.
Région qui possède de nombreux atouts pour les cyclistes.
Notre 1ère étape a été destinée à faire une incursion en Allemagne pour découvrir la forêt noire, s’ensuivit la découverte de l’Alsace et des Vosges. Nous avons découvert la route des vins au grand Ballon avec des paysages de toute beauté, une nature verdoyante et des châteaux médiévaux entre autre celui du Haut-Koenigsbourg. Pour arriver à ce château, nous avons emprunté une petite route boisée qui s’élève à plus de 800 mètres de dénivelé. Du côté de Munster, nous avons effectué une boucle pour découvrir les Vosges avec des petits cols à monter, parfois avec quelques pourcentages qui ont fait mal à certains mollets. Sans oublier, la belle route des crêtes, superbes à nos yeux. De belles pentes boisées de sapins et de hêtres.
Le dernier jour, nous avons monté la Planche des belles filles, montée très renommée suite à l’arrivée du tour de France. Le meilleur de notre groupe l’a montée en 29 minutes (5,6 km pourcentage 8,5), il faut savoir que le record est détenu par Froome en 16 minutes. Le séjour s’est déroulé sans encombre et tous étaient heureux d’avoir effectué ce périple de 620 kms avec un dénivelé de 11500 mètres.
Pour info : au sein de notre groupe, nous avions 2 féminines qui ont bien roulées. Un grand merci aux organisateurs qui œuvrent de nombreux mois pour que le séjour soit une réussite et cela l’a été. En cette période très difficile pour l’avenir de l’ASAF. Nous souhaitons tous que cela dure… Actuellement, le CDC multiplie les actions envers les CE et le CCE pour faire perdurer l’ASAF. Notre amicale a plus de 60 ans, elle doit continuer à vivre sereinement.
En conclusion : il faut savoir que les Vosges, ce n’est pas les Pyrénées ou les Alpes, mais il y a des cols qu’il ne faut pas prendre à la légère. Mais voilà le cycliste est un être à part, il s’adapte à tous les terrains sans rechigner, il a du courage et de l’abnégation en lui.
Michel HERVAULT

Plannings Profs

juillet 2018
L M M J V S D
« Juin   Sep »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Paris
Partly Cloudy
08:3916:54 CET
12h13h14h
7°C
8°C
8°C
MonTueWed
9/4°C
8/7°C
10/5°C